Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Voies Libres

Les Voies Libres développe les sujets suivants : l'art et la culture, la spiritualité, l'ésotérisme, la numérologie, l'histoire, les traditions, l'écologie, les sciences, le paranormal

Publié le 6 Janvier 2019 par Angélique in Spiritualités, histoire, mysticisme, théologie

Si j’en crois ce que j’ai vu
Observations et remarques de directeurs par le Père S. Professeur de théologie

Introduction

Il existe nombre de directeurs possédant une grande expérience des âmes et n’ayant ni le goût, ni le loisir d’en consigner les résultats dans des livres ou des articles. Assurément le meilleur de cette expérience est incommunicable, vu qu’il est fait d’un sens très droit et très fin, d’un doigté tout personnel, qui ne se peuvent mettre en formules et qui ne se pourraient exprimer quelque peu que dans des analyses fort précises de cas individuels, analyses qui risqueraient inévitablement de compromettre l’inviolable secret de la direction.

Il ne semble pourtant pas impossible que, sans le moindre danger de manquer directement ou indirectement à ce secret, sans tomber non plus dans le danger opposé de venir simplement démarquer les constatations qui traînent dans tous les livres, des directeurs ne puissent noter quelques unes des observations qu’ils ont faites plus personnellement au cours de leur carrière, ou quelques unes des remarques qu’a pu leur suggérer une longue pratique de leurs fonctions. De telles notations n’apporteront évidemment pas toujours des vues ou des observations très nouvelles : grâce à Dieu, la vie spirituelle n’est pas à découvrir ; mais, en s’ajoutant les unes aux autres, elles peuvent empêcher que tout ne soit entièrement perdu de ces riches expériences personnelles que ne consignera aucun traité de vie spirituelle, et constituer des séries de documents précieux, croyons nous, aussi bien pour l’étude que pour la pratique.

Plusieurs de ces observations et remarques, ont déjà été envoyées ou promises à la Revue [d’Ascétique et de Mystique] ; très volontiers elle les accueille, à une double condition cependant : la Rédaction se réserve de ne publier que les communications lui paraissant utiles, et d’avance écarte celles qui lui arriveraient anonymes ; elle accepte sans difficulté pour mieux éviter toute indiscrétion, de taire le nom de ses correspondants ou de n’en imprimer que les initiales ; mais elle a besoin de pouvoir garantir aux lecteurs le sérieux et la valeur des documents donnés par elle.

N. D. L. R.

Notes sur la vie mystique

La suite, c'est par ici

Commenter cet article