Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Voies Libres

Les Voies Libres développe les sujets suivants : l'art et la culture, la spiritualité, l'ésotérisme, la numérologie, l'histoire, les traditions, l'écologie, les sciences, le paranormal

Le mois de mai selon Edouard Brasey

Publié le 29 Avril 2019 par Angélique in Calendrier, Traditions, Histoire, Edouard Brasey, Mai

Beltaine

C'est le mois où l'on dresse les « arbres de mai », réminiscences des rameaux d'or célébrés par les anciens druides. Les « mais » sont ainsi des célébrations de la Nature et du renouveau de la végétation. Ils sont l'équivalent printanier de l'arbre de Noël, le sapin, qui, demeurant vert même en plein hiver, perpétue d'une année à l'autre le cycle des saisons. L'arbre de mai, que l'on retrouve dans l'ensemble des contrées européennes, correspond à un très ancien rituel de fécondité lié au retour du printemps.

b2ap3_thumbnail_LA-NYMPHE-MAIA.jpg

Chez les romains, le mois de mai était voué à Maïa, la déesse des Enfers et de la Fécondité. Les chrétiens ont tout naturellement transformé le « mois de Maïa » en « mois de Marie », mais les croyances païennes ont longtemps persisté, vouant ce mois aux esprits des fleurs, des sources, des eaux et des arbres.

Les Celtes, qui occupaient jadis le sud de la Bavière, ont ainsi institué la coutume du Maibaum, ou « arbre de mai », planté le 1er mai lors de la fête de Beltaine, autour duquel on dansait pour chasser les mauvais esprits.

Malgré l'opposition de l'Eglise, la tradition de l'arbre de mai s'est perpétuée jusqu'à aujourd'hui dans cette région, où villes et villages de Bavière rivalisent pour ériger l'arbre le plus beau et le plus haut. Dépourvus de leur écorce et peints e bandes blanches et bleues, aux couleurs de la Bavière, les troncs en bois de bouleau ou de pin sont décorés de figurines représentant les différents corps de métiers et sont couronnés de branches de sapin. Une fois l'arbre de mai planté sur la place principale du village, les Bavarois font le fête et boivent le Maiwein, « vin de mai », composé à partir de vin blanc dans lequel a macéré une plante sylvestre, l'aspérule odorante.

La suite, c'est par ici

Commenter cet article